AROMATHERAPIE


L'aromathérapie est destinée aux néophytes comme aux convertis, elle s'adresse à tous ceux qui pensent qu'il y à un temps pour tout, et qu'il est urgent d'emprunter d'autres chemins afin de redécouvrir ce que la Nature nous offre.

Contrairement à l'allopathie qui bien qu'efficace, n'a rien de plaisant, l'aromathérapie nous propose de faire voyager nos sens à chaque utilisation, évoquant une plaine fertile et grasse ou au contraire un flanc de montagne rocailleux, aride. Un autre regard est porté à l'organisme ; non pas en tant que machine utilitaire, mais en mécanisme complexe interdépendant de son environnement, des conditions physiques et psychiques indissociable

Le plaisir pris à s'occuper de soi potentialise les effets reconnus de ces principes actifs utilisés depuis la nuit des temps. Ces substances, véritables micro-bombes biochimiques sont de puissants et redoutables remèdes propres à soigner les maux du corps et de l'esprit.

D'après le livre d'Isabelle Pacchioni. Aromathérapia.


Aromathérapie
L'aromathérapie (étymologie : latin « aroma », grec « ἄρωμα - arôma » = arôme, aromate; grec « θεραπεία - therapeia » = soin, cure) est l'utilisation médicale des extraits aromatiques de plantes (essences et huiles essentielles). Cela la différencie de la phytothérapie qui fait usage de l'ensemble des éléments d'une plante.
L'aromathérapie est pratiquement toujours associée à la phytothérapie, dans l'arsenal thérapeutique, le terme phyto-aromathérapie est d'ailleurs employé par les spécialistes.
Le terme d'aromathérapie recouvre des pratiques médicales très variées utilisant les huiles essentielles par exemple sous forme d'onction (dissolution dans une huile), de crème ou de lotion (émulsion huile dans l'eau) pour l'usage externe. La dispersion dans du miel ou dans de l'huile alimentaire ou simplement sur un sucre est habituelle pour l'administration par la voie orale. La mise en gélules peut être aussi réalisée. Les aérosols obtenus par nébulisation des huiles essentielles sont plus rarement utilisés, mais la dispersion dans l'atmosphère d'une pièce obtenue grâce à l'utilisation de diffuseurs spéciaux est très répandue. L'emploi de suppositoires est très utile pour certaines applications thérapeutiques, mais est généralement réservée au corps médical.
Les huiles essentielles sont des substances très coûteuses et très recherchées. Elles sont donc très souvent frelatées par adjonction d'huiles de mauvaise qualité ou par l'adjonction de produits de synthèse bien moins onéreux. L'huile essentielle d'eucalyptus contient plusieurs dizaines de substances. Alors on vend de l'eucalyptol de synthèse (1,8 cinéol) qui coûte dix fois moins que l'huile essentielle d'eucalyptus. Les huiles essentielles se dégradent vite si elles sont mal conservées (lumière, oxygène de l'air, température). Se procurer des huiles essentielles et s'assurer de leur qualité est un métier complexe qui demande beaucoup d'expérience. En France, comme dans la plupart des pays européens, ni la vente des huiles essentielles, ni la pratique de l'aromathérapie ne sont réglementées. Il est donc très important de se procurer des huiles essentielles de qualité garantie et de s'adresser à des personnes qualifiées en aromathérapie.
Les usages les plus courants des huiles essentielles sont :
l'automédication de confort, le calme et la relaxation (bains, massages, cosmétiques) et la préparation à l'endormissement;
une des composantes des médecines traditionnelles et de la naturopathie, (Ayurveda, etc.)
une utilisation aromatique en psychologie
en médecine
la désinfection et la cicatrisation des plaies ou le traitement de traumatismes (brûlures, ...);
la complémentation à un traitement médical chronique ;
la dermatologie et la cosmétique dermatologique
le choix thérapeutique fait par un thérapeute qualifié aromathérapeute médecin, pharmacien, ou naturopathe (école française, Valnet, Franchomme, Baudoux)
En aromathérapie on exclut toujours des traitements à base d'huiles essentielles pour les très jeunes enfants (immaturité enzymatique du nourrisson), pour les femmes enceintes (surtout au cours des trois premiers mois lorsque les tissus sont en formation), pour les personnes allergiques (asthmatiques, ...)  ou toujours sur l'avis d'un professionnel averti.
Certaines huiles essentielles sont très bien tolérées pures sur la peau, mais elles sont l'exception. Certaines huiles essentielles sont dermocaustiques, c'est-à-dire qu'elles irritent ou altèrent la peau. La plupart des huiles essentielles nécessitent d'être diluées au 1/5 (concentration maximum) le plus souvent au 1/10 voire au 1/20 ou au 1/100 (concentration minimum) dans une huile végétale (amande douce, d'avocat, d'argan, de macadamia etc.) Certaines huiles essentielles se potentialisent mutuellement et sont donc plus efficaces en association. Les formules associant différentes huiles essentielles dans certaines indications, telles celles reprises dans la littérature spécialisée ont donc un sens.
Si les activités antibactériennes et anti-infectieuses des huiles essentielles sont aujourd'hui scientifiquement démontrées, d'autres activités pharmacologiques font encore l'objet de recherches.



Copyright © Quintessentielles 2012. Tous droits réservés.Quintessentielles
Prats del vivié
66320 TARERACH
Tel : 06.81.71.16.84